Infos et Communiqués
Info licence

 

Les propriétaires qui ont souscrits une licence propriétaire n'ont pas besoin de souscrire une licence conducteur dans la mesure ou il peut conduire ses propres chiens ainsi que ceux de ses amis à condition qu'eux même soient licenciés et que et que leurs chiens soient liés à leur licence 2017.  

 
Message du Président

Télécharger le message du Président

 

Télécharger le Procès Verbal de la SCC

 

 
Satatistiques SCC 2015

SCC Statistiques 2015

 
Infos SCC

Information ordonnance

Nouveaux Tarifs

Rappel ADN

Centrale News Février 2016

Penalités de retard

 

COMMANDE ADN EN LIGNE POUR TOUS !


C'est désormais possible via l'espace Grand Public sur scc.asso !
Ce service, jusqu'à maintenant réservé aux éleveurs via l'espace éleveurs, a été étendu et permet à tous de procéder

rapidement et facilement à une commande de test ADN

(identification, compatibilité, tests prédictifs de santé, tests dits de confort)

Plus simple, plus rapide, plus fiable que la commande papier, .... Et aussi moins chère !
Après avoir créé son compte, tout propriétaire aura accès au menu de commande, pourra saisir le numéro d'identification

du chien à tester, choisir le(s) test(s) à réaliser et enfin régler sa commande par carte bancaire.

L'espace grand public sera progressivement enrichi d'autres fonctionnalités permettant de faciliter les échanges entre

la Centrale et les propriétaires.

Un guide utilisateur sera prochainement ajouté sur le site pour faciliter la 1ère commande.

A votre disposition,

www.scc.asso.fr

 

A l'attention de Mesdames & Messieurs les Présidents
des Associations spécialisées de race
Sec/CED/cm/3/2016/C

Madame la Présidente,
Monsieur le Président,

Le 11/12/2015, nous vous avons invités à ne pas diffuser la circulaire n° 9/C/2015 du 28/11 relative aux tests

prédictifs de santé mis

en place le 10/11/2015 en raison de compléments qui devaient être apportés par nos experts.

Après avoir fait le point avec le GT « Génétique Santé » de la Commission Scientifique, nous sommes en mesure

de vous transmettre

les compléments suivants :

1 – Le rôle de nos experts se limite à nous informer sur la fiabilité des tests que nous sommes susceptibles de

proposer et s'ils peuvent

être utilisés comme tests de diagnostic ou de prédisposition.
La compétence des laboratoires dont nous reconnaissons les résultats découle soit de leur classement dans les

tests inter-laboratoires

organisés par l'ISAG, soit de leur accréditation par un organisme certificateur comme le COFRAC. Il convient

à ce sujet de signaler que

nos 3 laboratoires partenaires ont été classés rang 1 avec 100 % de bons résultats lors des derniers tests de l'ISAG.

2 – Pour plus de précisions sur la fiabilité des tests prédictifs de santé, nous vous invitons à vous reporter

au tableau de « Réactualisation

des tests génétiques prédictifs chez le chien » ci-joint établi lors de la réunion du GT « Génétique Santé »

du 9/03/2015 pour répondre

à la sollicitation de certains clubs de race. Vous trouverez dans ce tableau un certain nombre d'éléments

susceptibles d'aider efficacement

les responsables des diverses races.

3 – S'agissant de la portée de ces tests prédictifs de santé, le GT « génétique Santé » précise que pour les

affections oculaires notamment,

le test prédictif ne remplace pas l'examen clinique mais en constitue un complément.

4 – Concernant l'aide à la sélection que peuvent constituer les tests prédictifs de santé, vous trouverez

ci-après les Recommandations

du GT « Génétique Santé » sur la sélection des reproducteurs, à l'aide d'un test ADN de dépistage

d'une maladie héréditaire » :

- Il est très fortement déconseillé de mettre à la reproduction un chien (mâle ou femelle) qui est

atteint de la maladie (qui présente les

symptômes caractéristiques de la maladie héréditaire), quel que soit le mode de transmission

de cette maladie.

- Il est également fortement déconseillé de mettre à la reproduction un chien (mâle ou femelle) qui

est atteint génétiquement

(même s'il ne présente pas les symptômes caractéristiques de la maladie héréditaire). Dans le cas où

la maladie se transmet

sur le mode autosomique dominant le chien génétiquement atteint est hétérozygote ou homozygote muté.

Dans le cas où la maladie

se transmet sur le mode autosomique récessif le chien génétiquement atteint est homozygote muté.

- Il est possible de mettre à la reproduction un chien porteur sain hétérozygote d'une maladie

autosomique récessive, mais dans ce cas

il est impératif de lui choisir un partenaire homozygote normal. De plus, tous les chiots devront être

testés génétiquement car 50 % d'entre eux

seront porteurs sains hétérozygotes et transmettront, à leur tour, la copie défectueuse du gène

responsable de la maladie.

Dans le cas des maladies autosomiques récessives, il est d'autant plus important de conserver

les hétérozygotes pour la reproduction

que la mutation causale est fréquente dans la race ou que la race est à petit effectif, ceci afin

de préserver la diversité génétique de la race.

Tous les éléments concernant la compatibilité de filiation associée à toute demande d'identification

, la liste des abréviations des tests de santé

et de confort proposés ainsi que les prix annoncés contenus dans la circulaire

du 28/10/2015 (cf pièces jointes) restent inchangés.

Nous vous prions de croire, Madame la Présidente, Monsieur le Président,

en l'assurance de nos sentiments très distingués.

Christian EYMAR-DAUPHIN
Président de la SCC

signature.GIF

 
Compte-rendu Game Fair 2015, Lamotte Beuvron (41)

Cliquez sur le lien

 
Communiqué FNC

Attention aux images de chasse sur internet

 
Champion de conformité au standard

Champion de conformité au standard

 
Coupe inter pyrénéenne 2016

  Préambule

 

  Equipe de France

 

La France finit 1ère nation , gagne l’épreuve sur sanglier avec IVAN

gagne l’épreuve au terrier artificiel avec JACKPOT qui est aussi le gagnant de la coupe en individuel

 

Jackpot     Jackpot

 

Gérald CLAUDEL et son chien JACKPOT du MONT CHERREY  meilleur chien en
ETAR, meilleur chien sur les 2 disciplines, meilleur jeune.

 

Ivan

 François Perron et Ivann 1 de Ladelazolle meilleur chien au Sanglier

 

 

Jack du haut de koeking

 Marc Delastre et Jack du Haut de Koeking

 

Heynzo

 Alain Tremouille et Heynzo de la Source du Verneur

 

Gamine

 Nathalie Conversat et Gamine des Hardis Gaillards d'Artemis

 

Dotation coupe inter 2016

  La dotation de la Coupe inter-pyrénéenne 


                   - Coupe au meilleur chien en ETAR
                  - Coupe au meilleur chien au sanglier
                  - Coupe au meilleur chien sur les 2 disciplines + un ensemble de traqueur complet
                  - Coupe au meilleur jeune
                  - Coupe au pays qui fait le meilleur résultat sur 4 chiens

 

Remise des prix

 

De gauche à droite: Remise des prix


S.SOLLE Délégué SUD OUEST et organisateur, G. LOCATELLI Juge Italien,
A.MARSON Président du JTCF, Mr le Maire de CAUBOUS, F.FAVRE concurrent
Italien, A.SILVOSA Président de A.E.D.J.T

 

Coupe Delastre

 

 A.MARSON remettant la Coupe de la meilleure Nation à Marc DELASTRE
(équipe de France)

 

 

Tous les concurrents

Tous les concurrents

 

Résultats

Résultats 

 EDIT du 07/01/2020 à 22h37 : "je suis super-admin"

 
Déclaration

Declaration dès la première portée !!!!!!!!!!!!

****************************************************************

Taux de TVA applicable à la vente canine

14 ème législature

Question écrite n° 09384 de M. Roger Madec (Paris - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 21/11/2013 - page 3332

M. Roger Madec attire l'attention de M. le ministre délégué auprès du ministre de l'économie et des finances, chargé du budget sur la hausse de la fiscalité applicable à l'élevage canin. Cette activité, qui a déjà subi le passage de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 5,5 % à 7 %, se verra appliquer, à compter du 1er janvier 2014, une TVA au taux de 20 %. Cette décision est difficilement acceptée par les éleveurs canins dont la profession relève de la fiscalité agricole. Il leur semble en effet singulier que le taux de TVA qui leur est appliqué soit différent de celui des autres exploitants agricoles. Dans ce contexte, les éleveurs canins ne pourront pas répercuter l'augmentation de la TVA sur leurs prix de vente. Ils font également remarquer que cette hausse de la TVA ne concernerait que les éleveurs professionnels tandis que la vente de chiots et chatons en France se fait par différentes filières ne payant aucune TVA et leur faisant dès lors subir une concurrence déloyale : éleveurs amateurs déclarés fiscalement mais qui, en raison de leur chiffre d'affaires, ne sont pas assujettis à la TVA ; particuliers dissimulant leur activité et vendant sur les sites internet et journaux de petites annonces ; importateurs non déclarés depuis l'étranger. Compte tenu des menaces qu'une telle hausse ferait peser sur cette activité, il souhaiterait savoir si le maintien du taux de TVA réduit pour la vente en direct de chiots est envisageable et quelles seraient les mesures que le Gouvernement souhaite mettre en place afin de prendre en compte les difficultés rencontrées par les éleveurs de chiots.

Transmise au Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt

Réponse du Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt

publiée dans le JO Sénat du 09/01/2014 - page 80

Les ventes d'animaux domestiques bénéficient actuellement du taux réduit de 7 % de la taxe sur la valeur ajoutée. Or, la directive communautaire sur la TVA ne prévoit pas l'application d'un taux réduit de TVA aux produits agricoles en tant que tels, à l'exception de certains produits spécifiques : livraisons de plantes vivantes et autres produits de la floriculture, y compris les bulbes, les racines et produits similaires, les fleurs coupées et les feuillages pour ornement, ainsi qu'aux livraisons de bois de chauffage. Mis à part ces produits, les opérations relatives aux produits agricoles ne sont susceptibles de bénéficier d'un taux réduit de TVA que s'il s'agit de denrées alimentaires destinées à la consommation humaine ou animale, d'animaux vivants, graines, plantes et ingrédients normalement destinés à être utilisés dans la préparation des denrées alimentaires, de produits normalement utilisés pour compléter ou remplacer des denrées alimentaires et d'intrants agricoles. La Commission européenne a rappelé que l'application du taux réduit de TVA aux produits agricoles en général, sans tenir compte de leur usage, est contraire à la directive TVA. Elle souligne que les opérations de vente d'animaux domestiques tels que chiens et chats n'entrent clairement pas dans le champ des taux réduits de TVA autorisés par la directive TVA. Une procédure d'infraction contre la France a été engagée et celle-ci doit se mettre en conformité avec la directive, sous peine de lourdes sanctions financières. Afin de permettre à la profession d'anticiper ce changement dans des conditions satisfaisantes, il a été décidé de reporter la date d'entrée en vigueur du nouveau taux au 1er juillet 2014. En outre, le ministère chargé de l'agriculture prévoit d'introduire, par ordonnance au projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt déposé sur le bureau de l'Assemblée nationale le 13 novembre 2013, une obligation de déclaration dès la première portée pour toute personne, y compris les particuliers, commercialisant des chiens ou des chats. L'objectif est de mieux encadrer la filière du commerce des animaux de compagnie et d'éviter les distorsions tarifaires entre les professionnels et les particuliers.

 
Commission de la SCC

Commission Terriers, Teckels et Chiens de Rouge  

                                        

 

 
« DébutPrécédent123SuivantFin »

Page 2 sur 3