Jagdterrier : Les petits diables noirs PDF Imprimer Envoyer

Le deutscher Jagdterrier, qui signifie littéralement terrier de chasse allemand, est un chien créé au début du XXe siècle par des forestiers d’outre Rhin qui désiraient obtenir un chien polyvalent capable de détrôner les meilleurs terriers britanniques.

Un standard parfaitement défini

Après de longues années d’efforts et de nombreuse tentatives d’élevage, l’aspect général de la race a été fixé grâce à des croisements habiles du Fox Terrier avec un apport de  sang de Welsh et de Old England Terrier.

Aujourd’hui, le standard est parfaitement défini. Les cynophiles ont été longs cependant à reconnaître son existence officielle. Il ne figure que depuis 1968 dans la liste des races reconnues par la Fédération Cynophilique Internationale (FCI). L’arrivée du Jagd en France via  l’Alsace a mis du temps, malgré son utilisation par les chasseurs français depuis le début des années 60. Mais grâce à un club de race responsable et très actif, qui a su sélectionner les meilleurs géniteurs, ce petit diable noir va se faire une place au soleil. Depuis, le Jagdterrier est devenu plus populaire en France qu’en Allemagne, son pays d’origine.

Un chien qui a du tempérament

A l’origine, le terme « terrier »  désignait un chien dont le travail est de pénétrer dans les terriers pour donner la chasse aux animaux nuisibles. Cette traque sous terre implique une taille réduite et une conformité très caractéristique. Cette chasse reste  néanmoins dangereuse pour les chiens. Elle donne aux terriers leur caractère: des animaux vifs, intelligents, assidus, tenaces et surtout courageux.

Le Jagdterrier est exclusivement utilisé pour la chasse (99,9%), il  a une vocation de travail. Ils quêtent, brousaillent, mènent à voix, rapportent, déterrent, recherchent au sang et forcent avec passion. Ce tempérament de terrier, apparemment agressif à la chasse, est compensé par ses qualités domestiques. A ce titre, il est un compagnon idéal qui sait gagner le coeur des enfants. D’un naturel très joueur et très affectueux, mais aussi très bon gardien,  digne de confiance, sociable et obéissant, ni craintif, ni agressif, il est sans problème à la maison. Pourtant ce chien n’a pas  vocation à devenir animal de compagnie. Il possède un trop plein d’énergie qu’il faut canaliser. Il a donc besoin de se dépenser. 

Le Jagdterrier provoque le jeu

Tout au long de sa vie, ce chien reste très joueur, à l’esprit inventif. Le Jagdterrier provoque le jeu contrairement aux autres chiens, qui attendent que leur maître lance leur lance la balle. Jeune, il aura des jeux effrénés, en vieillissant, ils deviendront plus fins, presque « intellectuels ». Il est capable de cacher un jouet, de le jeter en l’air pour le rattraper au vol...ou de vous l’apporter en pleine nuit parce que  subitement il a envie de s’amuser.

Qu’il soit seul, avec vous, ou avec des personnes de votre entourage (famille,...) Le jeu est pour lui un défoulement aussi bien qu’une source de création. Dans ses jeunes années il faudra donc contrôler ses jeux. Doté d’un caractère dominant, d’une vitalité sans borne, le jagdterrier ne pardonnera pas les faiblesses d’un maître trop clément.  « Interdit » sera l’un des premiers mots que le jeune Jagdterrier devra apprendre, et il comprendra très vite que tout ce qui n’est pas interdit est autorisé. L’éducation doit se faire en douceur et en finesse dès le plus jeune âge. Avec un tel animal, la carotte vaut toujours mieux que le bâton.

D’une résistance physique incroyable, ce chien est rustique, rarement malade et ne souffre d’aucune pathologie préférentielle. Votre vétérinaire ne fera donc pas fortune avec lui.

Acquérir un Jagdterrier

Sa vivacité, son petit format et ses aptitudes naturelles en font un chien complet pour la chasse et surtout pas un animal de salon. Un signe révélateur : le Jagdterrier ne se toilette pas, un cas assez rare chez les Terriers. Ce chien est tout sauf une peluche, c’est un animal qui a besoin de se dépenser, voir de courir dans la campagne. Parce qu’il chasse, il convient de lui garder son caractère volontaire, courageux, combatif et sportif qui de toute évidence promet son succès. Tout acquéreur sérieux de Jagd doit inscrire son chien aux brevets de chasse, afin de contribuer à promouvoir ses aptitudes naturelles et les perpétuer génétiquement.

 

Aujourd’hui en France, on peut acquérir un Jagdterrier avec de très bonnes origines, à poil dur ou poil lisse. Il est recommandé de l’acheter chez un éleveur propriétaire d’un affixe. La liste peut être obtenue auprès du Jagdterrier club de France ou par la Société Centrale Canine.  

 

Nathalie CONVERSAT